Plan d’épargne retraite (Loi Pacte) : Comment choisir ?

Le PER est particulièrement attrayant pour ceux qui ont des salaires élevés et pour les travailleurs indépendants. Ceux qui ont des salaires élevés et les travailleurs indépendants qui peuvent déduire leurs versements de leur impôt sur le revenu ont le plus intérêt à souscrire un plan d’épargne retraite du point de vue fiscal.

épargner pour sa retraite avec le PER

Quelles sont les variables à prendre en compte lors du choix d’un plan d’épargne-retraite ?

Il y a plusieurs aspects à prendre en compte lors du choix du meilleur plan d’épargne retraite. En voici quelques exemples :
  • Les coûts : Il n’y a pas de frais de dépôt, et les frais de gestion sur les unités de compte sont faibles (moins de 0,70 % par an). Il n’y a pas non plus de frais d’arbitrage.
  • Flexibilité : la liberté de verser à son rythme et sans être contraint par une échéance.
 

Quels sont les avantages de l’utilisation d’un plan d’épargne retraite (PER)?

  • Une stratégie de sortie souple qui permet le versement d’un capital ou d’une rente.
  • Une fiscalité avantageuse car elle permet de déduire les versements effectués.
  • Pendant toute la durée du contrat, il n’y a pas d’imposition sur les gains réalisés.
  • Une portabilité totale de tous vos contrats et engagements antérieurs (PERP, Madelin, PREFON, etc.).
 

Comment choisir le meilleur PER ?

Utilisez le meilleur comparateur PER infoloipacte.fr Le plan d’épargne retraite ne comporte aucune restriction en termes d’âge ou de profession. Par conséquent, tout individu peut y accéder à tout moment. Les spécialistes, en revanche, sont unanimes : le plus tôt est le mieux !  

Comparez les frais de votre PER aux suivants :

Les contrats sans versement initial sont à privilégier. Par exemple, si un contrat prélève 4% de frais de versement, cela implique que pour 100 euros versés sur votre PER individuel, 96 euros seront investis sur votre compte !  

Comparez les types de PER :

Le PER est disponible en trois variantes : un PER individuel, ainsi que deux PER professionnels. Le PER est l’abréviation de compte individuel de retraite, et il succède à la fois au Perp et au contrat Madelin, qui est un contrat d’épargne retraite pour les non-salariés. L’entreprise collective PER est le successeur légal du groupe d’entreprises Perco.  

Quel est l’âge requis pour adhérer à un PER ?

Selon la loi PACTE, il n’existe aucune limite d’âge minimum ou maximum pour l’ouverture d’un PER. En revanche, l’assureur a le droit d’imposer un âge maximum pour la souscription. Ainsi, certains assureurs, comme SwissLife, imposent des limites d’âge de 75 ans ou plus. Par ailleurs, un enfant a la possibilité d’ouvrir un PER.  

Quels sont les frais liés à un PER ?

Les principaux frais du PER individuel. En ce qui concerne les frais de paiement, ils vont de 0 % (pour les contrats sur Internet) à 5 % (pour les autres). Cela signifie que des frais de 5 % vous seront facturés pour chaque versement que vous effectuez. Par exemple, si vous déposez 100 euros sur votre compte PER individuel, seuls 95 euros seront investis en retour. Cependant, sur le long terme, cet argent sera probablement mieux géré. Tout savoir sur le plan d’épargne retraite sur infoloipacte.fr et pour souscrire un PER en ligne.
7 janvier 2022